Le Conseil fédéral veut ancrer l’efficacité des ressources dans la Constitution

Le Conseil fédéral a proposé en janvier un contre-projet à l’initiative populaire sur la sécurité alimentaire. Il vise, entre autres, une production alimentaire respectant l’efficacité des ressources, ainsi qu’une consommation plus durable.

Au cours du mois de janvier 2015, le Conseil fédéral a proposé un contre-projet direct à l’initiative populaire sur la sécurité alimentaire de l’Union suisse des paysans. Contrairement à l’initiative, qui souhaite garantir l’approvisionnement alimentaire de la Suisse par la production indigène avant tout, le contre-projet se concentre plutôt sur l’interaction entre cinq aspects centraux. D’une part, la surface agricole, en tant que fondement de la production alimentaire, devrait ainsi être garantie. D’autre part, le Conseil fédéral veut assurer l’accès aux marchés agricoles internationaux et préserver la compétitivité de la terre et de l’économie alimentaire suisses.

Gestion durable de la production et de la consommation

En outre, le gouvernement accorde une grande importance à l’utilisation efficace des ressources, tant dans la production que dans la consommation des aliments. Le potentiel de la production indigène doit être mieux exploité, dans le cadre des limites écologiques, tout en améliorant l’efficacité des ressources et en réduisant les émissions. Du côté des consommateurs, la demande en produits issus de l’agriculture durable devrait augmenter, et les pertes, ainsi que les déchets alimentaires, devraient diminuer.

La procédure de consultation du contre-projet à l’initiative sur la sécurité alimentaire durera jusqu’au 14 avril 2015.